Printemps Bélisaire serait-il l’élu protecteur des bandits ?

Printemps Bélisaire serait-il l’élu protecteur des bandits ?

Comme prévu, le Sénat de la République a reçu le conseil supérieur de la police nationale (CSPN), le mardi 4 décembre, autour de la remontée des actes de banditisme dans le pays.

La séance était publique. De ce côté-là, le président du grand corps a respecté son mot.

Mais sur un point précis :  »la révélation de l’identité du député qui avait aidé Arnel Joseph, le bandit notoire de Village de Dieu, à se dérober à une perquisition policière », Joseph Lambert a laissé la nation sur sa faim.

En effet, la montagne a accouché d’une souris. L’élu du sud-est n’a pas pris clairement sa responsabilité. Le voile sur l’identité du parlementaire qui avait volé au secours du puissant chef de gang n’a pas été levé.

Cependant, à travers une interrogation allusive, Joseph Lambert a tenté de dire  »quelque chose ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

 »Demandez au chef de la PNH si le député Printemps Bélisaire n’est pas impliqué dans l’échec de l’opération policière au Village de Dieu ? »

Voilà la question que le numéro un du Sénat s’est contenté de poser et à laquelle Michel-Ange Gédéon a donné une réponse qui dénote la grande prudence.

L’animal politique a mis sur la table une devinette. Mais, considérant sa déclaration de la veille laissant entendre que le parlementaire qui a aidé le bandit à se défaire des filets de la PNH n’est pas un  »sénateur » mais un  »député », on se demande, sans déduction aucune, si l’élu de la troisième circonscription de Port-au-Prince ne serait pas celui qui est de connivence avec le puissant Arnel Joseph.

Parmi la centaine d’élus de la Chambre basse, pourquoi c’est le nom de Printemps Bélisaire que Joseph Lambert a cité ?

En tout cas, le président du Sénat de la République n’a ni fait de révélation ni porté des accusations.

L’élu du sud-est réputé pour son courage a cette fois-ci coupé court, nous laissant ainsi lire entre les lignes.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *