Protestation écolière : Le Collège Canado Haïtien attaqué par des lycéens

Protestation écolière : Le Collège Canado Haïtien attaqué par des lycéens

La revendication des lycéens réclamant la présence des professeurs dans les salles de classe se poursuit. Ce mercredi 9 septembre, plusieurs d’entre eux venant de différents lycées de la capitale haïtienne ont investi les locaux du collège « Canado Haïtien », à Turgeau, une zone située dans la commune de Port-au-Prince, dans le but de perturber la journée de classe.

Depuis le début de leur mouvements de protestation, des lycéens prennent pour cible principale les écoles privées. Leur but est de forcer les écoliers de ces établissements scolaires à rester chez eux, en signe de protestation contre le fait que des écoles publiques soient dysfoncyionnelles à cause de l’absence des professeurs.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les protestataires qui ont envahi le collège Canado Haïtien ont lancé des jets de pierre, cassé plusieurs vitres de l’établissement. De plus, ils ont arraché la barrière principale de l’école.

Par conséquent, les élèves de cette école ont dû vider les lieux sous pressions des protestataires qui expriment leur frustration par rapport au fait que les écoles congréganistes travaillent à plein régime alors que les lycéens peinent à trouver des enseignants à leur disposition.

Mardi, ce même scénario s’est produit notamment contre le collège Le Normalien, le collège Roger Anglade. Le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle a rendu publique une note pour fixer sa position sur les attaques contre les établissements scolaires enregistrées.

Encore une fois, le MENFP interpelle toutes les citoyennes et tous les citoyens, les acteurs et partenaires de la communauté éducative, de la société civile, pour un autre éveil de la conscience citoyenne pour le respect du droit à l’éducation.
Le MENFP a, en outre, demandé aux directeurs d’écoles, aux enseignants et aux parents de jouer leur rôle de vigie auprès des jeunes afin d’éviter ces dérives où les élèves servent d’instruments pour menacer l’institution scolaire.

5 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

5 Comments

  • Antoine Langomier
    10 septembre 2020, 03:51

    Les élèves des Lycées doivent comprendre dans une société à plusieurs vitesses, zafè Kabrit pa janm zafè mouton. Et comme un bénéficiaire du Système raciste et antinational, il ne revient pas à un certain Josué Agenor CADET de le souligner à mes compatriotes des Lycées. Comme les frères siamois Aristide/Preval, CADET est en train de réussir sans les fils et filles des "Analfabèt pa bèt ak tèt kanna yo."

    Pour parodier les SANSAL avant l’arrivée des cousins de circonstances Martelly/Moise au pouvoir, pa "LAME DOKIPASYON" nan peyi a. Dans ce cas, le pays à un Grand Besoin dès Leaders de la DIMENSION de François DUVALIER et Leslie François MANIGAT en vue d’initier le Changement tant rêvé par les Haitiens. Kote moun yo…. Mwen pa wè moun yo….

    Les fils et filles des "Analfabèt pa bèt ak tèt kanna yo" ( Bossales) doivent patienter et de ne pas pertuber les élèves des écoles privées. Se pa yon Loray kale tankou Avadra yo, doktè Duvalier ak istoryen Manigat te monte sou teren politik la. Les intellectuels Gérard Pierre Charles, Claude Moise, Cary Hector, Daniel Supplice… et Michel Hector, ne peuvent pas rejeter d’un revers de main cette vérité, "il n’existe pas de génération spontanée."

    Et le rôle des Intellectuelles ne consistent pas à rester dans l’expectative et de devenir plus tard des salariés des Ratés ici et là. Ainsi Parla l’ONCLE, un intellectuel ne doit pas être comme un René Civil ou Rony Timothée. Mwen kanpe la…

    REPLY
  • Guichard antoine alexandre gilbert
    10 septembre 2020, 08:22

    Rester informer. tel est mon objectif

    REPLY
  • Toton
    10 septembre 2020, 08:31

    Malfras yo deforme, transforme peyi papa Dessalines nan en clan africaine periode esclavage. Nan tout sectes c sa yo fè. ecole sectorielle, hopital sectoriel, eglise sectorielle, universite sectorielle: peuple la divisé, gang patou. Chak senatè se prend pour un president, chak depute. moun en haut contre en bas, mounn po rouge contre mounn po nwa.

    Pour eviter completement la corruption au sein de l’etat il faut carrement que des hommes honnetes prennent leurs responsabiltes, s’installent a l’exterieur du pays et dirigent en concert avec une puissance etrangere non colonialisme. Je voudrais que l’etat haitien oblige aux beneficiares de prets et bourses de l’etat retournent au pays et mettre leurs expertises au service du pays. Que la banque oblige les plus riches a investire et impose des conditions au retrait de gros montants d’argent. Saint Domingue favorise le developpement et empeche le depart des capitaux etrangers.

    REPLY
  • JOEL TROFORT
    11 septembre 2020, 10:23

    Men kilè nap suspann repete bann fraz tou fèt sa yo pou nou regle vre problem pèp la. Se mechanste sa wi…Nap mande moun pran responsablite yo epi nou menm nap vòlè kob ki pou peye anseyan lycée yo. Se sa nou wè nou ka bay kom repons a mesaj sa a pep la voye ba nou an? M anyè gad figi nou nan glas non bann vicieux.Aprann wont bann chen nen frèt. Di moun yo sa nap fè pou yo jwenn pwofe sè pou yo etidye.

    REPLY