Protestation : un tribunal de paix incendié, des étudiants indexés

Protestation : un tribunal de paix incendié, des étudiants indexés

Nouvelle journée de tension à Port-au-Prince, ce vendredi 9 octobre 2020. Le tribunal de paix, se trouvant dans la section sud de Port-au-Prince, a été la proie des flammes. Des individus non identifiés y ont mis le feu.

Les mobilisations continuent depuis la mort de l’étudiant de l’Ecole Normale Supérieure (ENS), Grégory Saint Hilaire, le weekend dernier. En effet, les étudiants des différentes entités de l’Université d’État d’Haïti (UEH) font entendre leur voix et réclament justice pour le défunt.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Depuis le lancement de ces manifestations, plusieurs pertes ont été enregistrées. Des voitures immatriculés Service de l’État ont été incendiées. Pour ce vendredi 9 octobre 2020, des individus non identifiés ont mis le feu au bâtiment logeant le Tribunal de la section sud de Port-au-Prince, situé à la rue de la Réunion.

Par ailleurs, de nombreux citoyens ont pointé du doigt les étudiants protestataires. Au cours de cet incendie, une victime a été enregistrée. En effet, un employé du Tribunal a été blessé (brûlure). Il a été conduit à l’hôpital en urgence.

D’autres personnes ont été victimes lors de cette journée de mobilisation. En effet, des informations ont révélé que pas moins de deux étudiants ont été victimes de la brutalité des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) qui intervenait sur les lieux.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *