X

X


Quand des médecins plaident pour le redressement du système sanitaire

Quand des médecins plaident pour le redressement du système sanitaire

L’Initiative pour le Développement Sanitaire en Haïti a tenu son congrès annuel sous le thème: Vers un meilleur système de Santé en Haiti

Cette organisation regroupant les différents acteurs du monde médical devra par la suite formuler une série de recommandations au bénéfice du secteur de la Santé.

Dans un pays où se soigner est devenu un luxe, le congrès annuel de l’Initiative pour le Développement Sanitaire en Haïti avait plusieurs points à aborder en ce début d année.

”Non le secteur de la
Santé ne se porte pas bien” et ce n’est pas Valérie Châtie, secrétaire générale de l’association qui pourra nous dire le contraire.

Les baisses de financement liées au budget 2018-2019 du ministère de la santé en sont la preuve flagrante.

Un manque d’audace en terme d’investissement économique tourné vers la santé est l’un des freins les plus criants liés au renforcement des différentes entités évoluants dans la santé.

La secrétaire générale illustre ses propos par un exemple très simple: l’absence d’hôpitaux de référence digne de ce nom dans la capitale.

L’Hopital général fonctionnant d’une manière approximative, Port-au-Prince peine à restructurer ses établissements hospitaliers publics.

Un congrès annuel qui dans sa grande majorité a regroupé des médecins issus du secteur privé et public.

Les enjeux auxquels seront confrontés les médecins haïtiens pour l’année 2019 sont cruciaux comme le souligne Valerie Chatie.

Suite à ce congrès une feuille de route sera établie afin d’être communiquée auprès de leur réseau puis dans un futur proche à l’intention des instances concernées.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • jnclaudefelix
    15 janvier 2019, 15:50

    Bonjour,
    Je voudrais vous remercier de vous etre deplace pour couvrir notre activite quand l’actualite principale de la journee etait la rentree parlementaire. Cependant,je me permets d’attirer votre attention sur quelques petites irregularites constatees dans votre article.

    1) vous avez oublie de mettre le sigle de l’organisation: Initiative pour le developpement sanitaire en Haiti (IDESAH)

    2) Le secretaire general de l’IDESAH s’appelle Valerie CHADIC au lieu de CHATIE

    3) Si l’argent alloue a la sante en Haiti est loin de pouvoir repondre au besoin en sante de la population ,cependant,il n’y a pas vraiment de baisse du financement de la sante dans le budget 2018/2019,au contraire le budget est passe de 6,139,945,724 gourdes dans le projet de loi de finance precedent a 12,135,873,222 gourdes pour l’actuel budget. (86 millions USD a 151 millions USD). Nous somme toujours bon dernier en matiere de depense en sante par habitant
    13 dollar par habitant pour Contre 180 dollars par habitant pour la republique Dominicaine

    REPLY