Quand Henry de Montherlant écrivait dans Le Figaro: «Aujourd’hui, je me confie aux fleurs et aux feuilles…»

Quand Henry de Montherlant écrivait dans Le Figaro: «Aujourd’hui, je me confie aux fleurs et aux feuilles…»

LES ARCHIVES DU FIGARO – Dans les années 1930, Le Figaro est le rendez-vous des écrivains les plus éminents du moment. Parmi eux, on compte naturellement Henry de Montherlant, que ses essais et ses romans ont mis immédiatement aux premiers rangs de la littérature française. On ne s’étonnera pas de retrouver, dans les chroniques de l’auteur altier du Songe et des Bestiaires, un amour de la nature et des animaux qui n’est que le corollaire de son dédain affiché pour l’humanité.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *