X

X


Quelle place devrait occuper le “Tourisme” dans la quête du Développement en Haïti?

Quelle place devrait occuper le “Tourisme” dans la quête du Développement en Haïti?

Divers pays en développement s’organisent actuellement pour développer leur secteur touristique, considéré comme un choix stratégique. Le tourisme, en sus de ses retombées positives, engendre des impacts socioculturels et écologiques indésirables et représente parfois un certain nombre de risques économiques. Dans le contexte de mutations profondes dans le monde actuel, tant au niveau socio-économique qu’au

Divers pays en développement s’organisent actuellement pour développer leur secteur touristique, considéré comme un choix stratégique. Le tourisme, en sus de ses retombées positives, engendre des impacts socioculturels et écologiques indésirables et représente parfois un certain nombre de risques économiques.

Dans le contexte de mutations profondes dans le monde actuel, tant au niveau socio-économique qu’au niveau environnemental et technique, Haïti, en plus de son haut niveau de vulnérabilité face aux phénomènes naturels, souffre des crises successives aiguës au niveau socioéconomique et politique qui continuent à atrophier l’économie du pays.

Le pays fait face à de graves problèmes écologiques soit 2% de couverture forestière et 60% de la population vit sous le seuil de la pauvreté absolue avec moins de 2 dollars US par jour. Par contre, Haïti est doté d’un niveau d’ensoleillement avantageux, de gigantesques montagnes et d’attraits touristiques naturels et culturels hors du commun. Selon les données statistiques, au niveau mondial, le secteur touristique constitue un puissant moteur économique pour sa part dans le PIB. Ainsi, ledit secteur est devenu, pour un très grand nombre de pays, la source principale de devises.

Compte tenu de ces avantages, le développement touristique haïtien devra donc satisfaire, de façon urgente, un triple besoin: l’amélioration des conditions socioéconomiques de la population de la région; la gestion efficiente du riche patrimoine culturel et naturel et la protection de l’environnement naturel en vue d’une meilleure exploitation du flux touristique potentiel attendu.

Ces constats nous amènent à poser la question de la place que devrait occuper le tourisme dans la quête du développement en Haïti, dans une optique de durabilité.

 

Lire intégralement le document

« Par Gladimy JEAN, Sandia RENAUD et Obed Blacker DORVILUS. »

 

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment