Rapport Petrocaribe, les positions restent inchangées au Sénat

Rapport Petrocaribe, les positions restent inchangées au Sénat
Rapport Petrocaribe, les positions restent inchangées au Sénat

La séance programmée pour le 30 janvier prochain, qui pourrait ne pas avoir lieu, sera l’occasion pour la majorité de classer l’affaire Petrocaribe une bonne fois pour toute.
En effet, le président du bloc majoritaire au sénat, Kedlaire Augustin, qui intervenait sur les ondes de Magik 9, a maintenu sa position que le rapport-Beauplan sur l’utilisation des fonds Petrocaribe est partisan.

L’élu du Nord-Ouest en veut pour preuve, la non-considération de la période Privert dans l’enquête menée par la commission spéciale.
Alors qu’il est dit dans le document que l’enquête sénatoriale s’est étendue sur la période allant de 2008 à 2016, aucun ministre, aucun directeur général ayant servi sous l’administration de Jocelerme Privert n’est indexé dans ce rapport.
Pourtant, deux résolutions ont été signées par le gouvernement provisoire entre février 2016 et février 2017.
Pour cette unique raison, sans même considérer les failles qui entachent ce rapport, le sénateur Kedlaire Augustin estime que le travail de ses collègues issus de la mouvance Lavalas est partial.
Selon certains critiques, fins connaisseurs du mode de fonctionnement du Parlement, la position de l’élu du Nord-Ouest n’est que le reflet de celle de l’ensemble des élus du PHTK et de ses alliés.
Apres avoir essuyé deux échecs cuisant l’année dernière, le rapport d’enquête sur l’utilisation des fonds petrocaribe s’achemine vers une troisième probable défaite, pour etre ensuite jeté dans les poubelles de l’histoire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *