Rareté artificielle de carburant: le MCI veut protéger les consommateurs face au marché noir

Rareté artificielle de carburant: le MCI veut protéger les consommateurs face au marché noir

La rareté de carburant persiste dans le pays, en dépit de l’annonce faite par les autorités sur la disponibilité de ce liquide précieux. Cette penurie a déjà créé un marché en parallèle. Le ministère du commerce et de l’industrie promet de prendre des dispositions pour faire respecter le droit des consommateurs.

Dans une note, le ministère du commerce dit prendre acte des informations faisant accroire à « une prétendue rareté de gazoline sur le marché ».

 » Cette situation a donné concomitamment et ouvertement lieu à la spéculation illicite, c’est-à-dire le « marché noir », a constaté le ministre Jonas Coffy qui a annoncé que des dispositions légales ont été prises en vue de mettre fin à cet état de fait.

Le Ministre Coffy partage son intention de protéger les consommateurs en faisant appliquer scrupuleusement la loi sur la spéculation illicite.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *