Rareté d’eau à Gros-Morne: des habitants dénoncent la passivité des autorités locales

Rareté d’eau à Gros-Morne: des habitants dénoncent la passivité des autorités locales

Le regroupement des habitants de la commune de Gros-Morne exprime sa préoccupation face à la pénurie d’eau qui sévit dans la commune.

Les localités de «Bèlè, Bab Panyòl, Anwodo, Mepriz» font face, depuis plus de sept mois, à une pénurie d’eau.

«Même une goutte de pluie ne s’est pas déversée sur la commune depuis le mois de décembre», a confié Odelin Dorélien, membre du regroupement joint au téléphone par Haïti 24.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Odelin Dorélien dénonce la passivité des autorités locales face à cette situation qui n’ont rien fait en compensation.

« Le maire ne daigne même pas répondre aux appels téléphoniques », a-t-il déploré.

M. Odelin a, par ailleurs, souligné que cette grande rareté d’eau affecte considérablement la production agricole et l’élevage dans la région.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *