Recrudescence de la violence liée aux gangs : les Etats-Unis réclament la reddition de comptes

Recrudescence de la violence liée aux gangs : les Etats-Unis réclament la reddition de comptes

Dans une déclaration sur la recrudescence de la violence liée aux gangs, l’Ambassade des Etats-Unis en Haïti se dit préoccuppée par la prolifération des gangs, causant des pertes en vies humaines dans les communautés vulnérables.

Les Etats-Unis disent constater que les droits des habitants de Cité Soleil, La Saline, Martissant et Village de Dieu sont systématiquement violés par les gangs.

« Les États-Unis encouragent le gouvernement haïtien à protéger ses citoyens les plus vulnérables en luttant contre la prolifération des gangs et en tenant les auteurs de violence et leurs complices responsables. La violence, la corruption et l’impunité ont entravé les objectifs de développement d’Haïti et les aspirations du peuple haïtien à une vie meilleure pendant bien trop longtemps », a écrit l’Ambassade.

D’un autre côté, l’Ambassade américaine a lancé un appel à la reddition de comptes face aux cas de violation des droits humains et de corruption. « Et nous réitérons la nécessité pour le gouvernement d’Haïti d’enquêter et de poursuivre les responsables de ces actes de violence liée aux gangs », lit-on dans cette déclaration.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Reconnaissant les limites de la Police Nationale d’Haïti (PNH) à remplir efficacement sa mission, les Etats-Unis s’engagent à supporter l’institution policière afin qu’elle puisse répondre aux « défis sécuritaires qui augmentent ».

« En outre, les États-Unis continuent non seulement à fournir une assistance pour promouvoir le développement d’un secteur judiciaire indépendant, crédible et efficace mais aussi à favoriser la consolidation de l’État de droit en Haïti », a conclu l’Ambassade.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *