Religions pour la Paix veut mettre la société civile face à ses responsabilités

Religions pour la Paix veut mettre la société civile face à ses responsabilités

Dans une note en date du 3 juin, la plateforme Religions pour la Paix s’inquiète d’une possible déflagration sociale et annonce vouloir rencontrer les acteurs de la société civile pour recueillir différentes propositions et coordonner leur mise en commun vers une position représentative des forces vives du pays.

Se disant toujours préoccupée par la situation du pays qu’elle qualifie de délétère, l’organisation interreligieuse qui œuvre en faveur de la paix alerte la société haïtienne sur l’incapacité de la classe politique à engager le pays sur la voie du développement économique et sociale durable, ainsi que sur l’obligation des organisations de la société civile à se mobiliser pour sauver ce qui reste du pays.
Notons que la note signée par Monseigneur Pierre André Dumas et le révérend pasteur Clément Joseph, respectivement président et secrétaire général de la plateforme Religions pour la Paix.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *