Rentrée parlementaire : Jean Henry Céant a présenté un bilan  »consistant »

Rentrée parlementaire : Jean Henry Céant a présenté un bilan  »consistant »

Dans son bilan des 120 jours, présenté lors de la cérémonie d’ouverture de l’année législative, le Premier ministre, Jean Henry Céant a souligné les avancées enregistrées dans trois grands dossiers qui préoccupent toutes les catégories sociales dans la société haïtienne: PetroCaribe, les élections et la remontée de l’insécurité dans le pays.

 »2019 est une année pivot dans la construction démocratique. Le rendez-vous à ne pas manquer pour toutes les compétitions électorales en perspectives », a indiqué le chef du Gouvernement dans ses propos de circonstances.

Afin de faciliter la réalisation de ces élections en octobre prochain Jean Henry Céant a souligné qu’un groupe de travail a été mis en place pour analyser le dispositif légal préparé pour la tenue de ces scrutins.

Ce groupe a notamment travaillé avec les institutions qui auront la charge de l’ensemble de la chaîne technique et logistique devant conduire aux élections, précisant que des mesures sont en train d’être prises pour remédier aux obstacles déjà identifiés.

Concernant le dossier PetroCaribe, le notaire Céant rappelle avoir entamé des démarches afin d’aider toutes les institutions chargées de faire la lumière sur ce dossier à mener à bien leur mission.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

A cet effet, l’homme de loi a fait savoir qu’une équipe a été formée pour revoir les dossiers relatifs aux projets, rencontrer les firmes concernées afin de rétablir la vérité autour du financement et exécution desdits projets.

Jean Henry Céant informe que l’équipe a déjà visité tous les sites du grand Sud. Un rapport sera disponible pour permettre au Gouvernement d’identifier les projets dont les contrats devraient être renégociés pour être poursuivi, ceux dont les contrats doivent être résiliés et ceux qui doivent donner lieu à des poursuites judiciaires.

Le dossier de l’insécurité n’a pas été négligé dans le bilan des 120 jours du PM Céant. Il reconnait que la tendance laisser présager une dégradation des conditions sécuritaires du pays.

Cependant, le chef du Conseil Supérieur de la Police National révèle que des foyers de gangs ont été éteints, des réseaux de gangs issus de quartiers populaires ont été démantelés notamment à Martissant et dans la commune d’Arcahaie.

Par ailleurs, Jean Henry Céant promet de poursuivre le dialogue enclenché depuis le 21 novembre dernier qui, selon lui, est une condition sine qua non au décollage économique du pays. Un forum national sera organisé avec les différents acteurs du pays pour poser des bases solides en vue de casser le cercle vicieux de l’instabilité.

Il souligne qu’à l’issue de ce forum, un document sera remis au président de la République autour d’un pacte de gouvernabilité.

L’avocat a réitéré son engagement de travailler autour des 7 axes prioritaires et des composantes de sa politique générale pour améliorer les conditions de vie de la population haïtienne.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *