Ripple conclut un nouvel accord avec la Banque nationale d’Egypte

Ripple conclut un nouvel accord avec la Banque nationale d’Egypte

La Banque nationale d’Égypte, la plus ancienne et la plus grande institution bancaire du pays, vient de rejoindre RippleNet, le réseau bancaire de Ripple. 

Un nouvel accord pour Ripple

Ripple accueille une première institution financière égyptienne au sein de son écosystème de partenaires. En effet, la Banque nationale d’Egypte (NBE) vient de finaliser un contrat avec Ripple afin d’exploiter la solution RippleNet.

Évoquant les avantages qui découlent du nouveau partenariat, Dalia El-Baz, la vice-présidente de la NBE, a souligné que la banque d’Egypte serait en mesure d’améliorer sa gestion des liquidités et fluidifier son service de transfert de fonds international en s’appuyant sur la technologie Ripple. Propulsée par les solutions blockchain natives de Ripple, elle espère connaître “une croissance exponentielle” dans le futur en créant de nouveaux corridors de paiements à travers le monde. 

L’Egypte, un marché prometteur

L’Égypte est le cinquième plus grand marché de transferts de fonds au monde et devrait atteindre 20,5 milliards de dollars en termes de valeur totale des transactions, selon le cabinet Ken Research. Le pays offre ainsi une perspective de croissance intéressante pour Ripple qui s’emploie à concevoir des solutions de paiement de plus en plus élaborées. 

La NBE est la première banque africaine à rejoindre RippleNet et à utiliser ses solutions logicielles dans son service de paiement. Selon le dernier rapport annuel disponible, la banque gère un total d’actifs de 63,2 milliards de dollars et a réalisé un bénéfice net de 595 millions de dollars. Le partenariat conclu avec Ripple aidera principalement les clients égyptiens à recevoir de l’argent plus rapidement et à moindre coût.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *