RNDDH, BAI et l’IJD’H sont des outils de déstabilisations, déclare effrontément Rockefeller Vincent

RNDDH, BAI et l’IJD’H sont des outils de déstabilisations, déclare effrontément Rockefeller Vincent

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Me Rockefeller Vincent, qui participait à une audience de la Commission interaméricaine des droits humains (CIDH), accuse certaines organisations de défense des droits humains d’être des outils de déstabilisation.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il a pointé du doigt le Bureau des avocats internationaux (BAI) et l’Institut justice et démocratie en Haïti ( IJD’H) qu’il accuse d’être des proches du parti politique Fanmi Lavalas. Pour Rockeffeler Vincent, le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) soutient le Mouvement populaire dessalinien (MOPOD).

« Le gouvernement est inquiet et préoccupé par les organisations des droits humains qui font partie de la structure de certains partis politiques qui sont dans la fabrication d’allégations, dans la publication de rapports partisans pour les aider à atteindre leurs objectifs politiques, dans ce contexte il faut mentionné le BAI, et l’Institut justice et démocratie en Haïti (IJD’H) et RDDH », a lâché le ministre Rockefeller Vincent par vidéo conférence.

Ce dernier dont le nom est cité dans des scandales a fait remarquer que la plupart des opérateurs politiques de ces deux organisations sont des anciens lobbyistes de l’ancien président Aristide, selon les rapports du Foreign registration Act du département de la justice des Etats-Unis. Le ministre de la justice a fait savoir que le gouvernement reste alerté à toutes formes de dérives.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    20 décembre 2020, 00:50

    Au nom de la Patrie, pour parodier le professeur et philosophe Miguel de Unamuno, "ma religion consiste à chercher la Vérité dans la vie et la vie dans la Vérité."

    Première Vérité: les "OUTILS DE DÉSTABILISATIONS" n’inventent pas les massacres, les kidnappings… et l’insécurité informelle d’ État. Si ces organisations des droits humains seraient des Embranchements de certains partis politiques, dans le cas d’Haiti, il n’y a rien d’anormal. Et vous allez faire voir pourquoi.

    Deuxième Vérité: il y a des organisations des droits humains qui supportent le pouvoir sans faire de bruit à l’instar du boute-en-train Jean Hector Anacasis. La présidente du CEP-DERMALOG (crédit à l’ancien sénateur Youri Latortue), Guylande MÉSADIEU est la femme de Monsieur ANTONAL MORTIMÉ, le co-directeur de l’organisation des droits humains, "Collectif Défenseur Plus."

    Troisième Vérité: où se trouve le DIRECTEUR du "Comité des Avocats pour le Respect des Libertés Individuelles (CARLI)?" Depuis sous l’administration du Mineur Michel Joseph Martelly, le directeur du CARLI, M. Renan Hedouville avait choisi son camp. Comme le représentant de l’ État haitien au sein du "Conseil Supérieur des Salaires (CSS), Hedouville défendait son pouvoir et le patronat au détriment des ouvriers et des syndicats.

    Quatrième Vérité: comme un homme du Système, c’est la raison pour laquelle le président Jovenel Moise n’avait pas hésité à jeter son dévolu sur Renan Hedouville pour devenir le principal responsable de l’ "Office de la Protection du Citoyen." Il est evident, une institution qui ne joue pas son rôle comme la CSCCA… et l’ULCC. Nou bezwen moun poun fè peyi. Enstitisyon yo paka pale. Et ce n’est pas un Jean Max Bellerive ou un Ramoncite Accimé qui dirait le contraire.

    Cinquième Vérité: la quasi-totalité du pays s’oppose à un éventuel Référendum sur la Constitution. Le "protecteur du citoyen" fait la solidarité avec son pouvoir.

    Sixième Vérité: pourquoi le ministre Rockfeller Vincent n’avait pas demandé à son président de confier à d’autres secteurs du pays le soin de faire des recommandations sou bagay yo vle rele ANI, au lieu de Renan Hedouville.

    Dans la Pagaille en perspective, il reste à savoir si M. Vincent et Hedouville auront le dessus sur les Mario Joseph… et Pierre Espérance. Allah ap fè m vivan, je prie avec ferveur.

    L’Observatoire des Questions Haïtiennes et Internationales

    REPLY