X

X


RNDDH favorable au renforcement de la présence de la PNH dans certaines zones

RNDDH favorable au renforcement de la présence de la PNH dans certaines zones

Les conditions difficiles dans lesquelles évoluent les policiers ont des répercussions sur le rendement de leur travail.

Certains sont obligés d’accomplir une double tâche. Ils assurent à la fois le service de la circulation, la protection des vies et des biens et la sécurité de la population, révèle le Réseau National de Droits Humains dans une lettre à travers laquelle les responsables demandent au directeur général de la PNH de renforcer la présence policière dans les agglomérations où fréquemment la circulation est dense, afin d’améliorer le climat sécuritaire dans le pays.

“Sur plusieurs tronçons de route de l’aire métropolitaine, les agents de police qui assurent le service de la circulation sont aussi ceux qui veillent sur les biens et sur la sécurité de la population. Ce cumul de tâches les rend vulnérables vis-à-vis des membres de gangs armés dont ils sont les cibles privilégiés et cela influence directement leur efficacité”, sensibilise le RNDDH

Le directeur exécutif du RNDDH, Pierre Esperance, juge que dans le contexte actuel, il est difficile pour un agent de la PNH de jouer ce double rôle. Selon lui, la tâche visant à assurer la sécurité de la population doit être prise en compte de manière séparée, de celle de la circulation routière.

Pour parvenir à concrétiser cette mesure, le RNDDH encourage le Directeur Général de la Police Nationale D’Haïti à renforcer la présence policière dans les zones à circulation dense, constatant que la plupart des actes de banditisme et de détournement de véhicules transportant des marchandises ou des passagers, sont perpétrés dans les agglomérations où la circulation est réputée très dense.

Le RNDDH rappelle, en outre, que le 2 avril dernier, à Martissant des individus armés ont tenté de détourner un camion de marchandises en direction de Grand-Ravine ; le 30 avril dans les parages du sous-commissariat de Portail Leogane, un minibus assurant le transport Cayes/Port-au-Prince a été détourné par des individus armés avec 7 passagers à son bord.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Ti ti
    16 mai 2019, 00:28

    Messieurs, on doit voter une loi au parlement pour apporter la sécurité aux forces de l’ordre et leur permettre de faire leur boulot correctement. Quiconque touche à l’intégrité physique d’un agent de sécurité devrait être passible de 5 à 10 ans de prison, voire la peine la plus lourde s’il y a mort d’hommes. Je pense que c’est la seule façon de permettre à nos forces de police de faire leur travail. À bon entendeur, salut.

    REPLY