Rockfeller Vincent lance l’opération « San pran souf » pour décongestionner les prisons

Rockfeller Vincent lance l’opération « San pran souf » pour décongestionner les prisons

Comme ses prédécesseurs, le nouveau ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockfeller Vincent, veut faire de la détention préventive prolongée son cheval de bataille. Pour s’enquérir des conditions de détention des prisonniers, le titulaire du MJSP a effectué une visite, ce vendredi, au pénitencier national.

Le ministre Rocfeller Vincent, qui s’est fait accompagner du doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Bernard Sainvil, du chef du parquet de Ducarmel Gabriel, des substituts Commisaire de gouvernement de différentes juridictions, du directeur de l’administration pénitentiaire, dit reconnaître que la lutte contre la détention préventive prolongée demeure l’un des défis majeurs.

Pour combattre ce fléau, Rockfeller Vincent appelle les commissaires de gouvernement, juges, greffiers et commis parquet à redoubler d’efforts afin de désengorger les centres carcéraux des différentes juridictions du pays. Des dispositions seront prises pour faciliter la tenue des audiences. Le tribunal de première instance de Port-au-Prince sera sécurisé promet M. Vincent.

Parallèlement, le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince informe de son intention d’organiser une session criminelle sans assistance de jury pour décongestionner le pénitencier national. Bernard Sanvil promet de rencontrer d’abord son supérieur hiérarchique, Rockfeller Vincent, autour de la grève des greffiers qui paralyse le fonctionnement du système judiciaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *