X

X


Salaire minimum: des ouvriers protestent contre les 420 gourdes

Salaire minimum: des ouvriers protestent contre les 420 gourdes

Pour protester contre la décision des membres du conseil supérieur des salaires de fixer le salaire minimum à 420 gourdes, des ouvriers et ouvrières manifestent depuis lundi au parc industriel CODEVI.

D’autres ont obervé un arrêt de travail dans les usines textiles en signe de protestation. Ils réclament un salaire minimum de 1000 gourdes et des avantages sociaux.

Le coordonnateur de la centrale Nationale des ouvriers haïtiens, Dominique St Éloi rejette d’un revers de main le rapport du CSS fixant le salaire minimum à 420 gourdes. Le syndicaliste qui se dit indigné annonce un arrêt de travail, ce mardi, au parc industriel de la SONAPI.

Hier plusieurs dizaines d’ouvriers et ouvrières ont manifesté sur la route de l’aéroport international Toussaint Louverture pour exiger mille gourdes comme salaire de base. Cette manifestation a été dispersée par une grenade lacrymogène lancée par un individu non identifié qui se trouvait à bord de sa voiture.

Ces ouvriers et ouvrières ont décrit leur triste réalité par rapport à la cherté de la vie, la faible production locale et la dépréciation de la gourde.

Ils menacent de maintenir la mobilisation jusqu’à ce que leurs revendications soient satisfaites.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply