Santé : Un cas suspect de variole du singe découvert en Haïti

Santé : Un cas suspect de variole du singe découvert en Haïti

Cette maladie qui fait trembler bon nombre de pays dans le monde semble déjà frapper à nos portes. En effet, selon le Directeur général du Ministère de la Santé Publique, le Dr Lauré Adrien, un cas suspect a été découvert dans le département de l’Artibonite.

La variole du singe, qui se propage actuellement dans plusieurs pays, est une maladie bien connue des scientifiques, selon des experts de l’Organisation mondiale de la Santé. « Le virus semble actuellement se transmettre comme une infection sexuellement transmissible, ce qui a décuplé sa transmission autour du monde ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En ce qui concerne les symptômes « classiques », ils apparaissent normalement entre six à seize jours après l’infection. L’organisation liste « fièvre, maux de tête intenses, douleurs musculaires, douleurs dorsales, fatigue ». Ces symptômes sont les premiers à apparaître, et s’installent pendant un ou deux jours.

Arrive ensuite une deuxième phase de symptômes, avec l’apparition d’éruptions cutanées. « Les lésions cutanées sont généralement plates ou légèrement en relief, elles peuvent contenir un liquide clair ou jaunâtre, puis former une croûte qui se dessèche et finit par tomber, ces boutons sont semblables à ceux de la varicelle », précise l’OMS.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *