Sécurité : les Etats-Unis s’opposent à toute assistance militaire extérieure pour Haïti

Sécurité : les Etats-Unis s’opposent à toute assistance militaire extérieure pour Haïti

Les discussions autour d’un éventuel renouvellement du mandat du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) ou de l’envoi d’une nouvelle mission onusienne en Haïti se poursuivent. Cependant, l’Administration américaine se positionne en faveur du renforcement de la police nationale pour la lutte contre les gangs armés et le rétablissement du climat sécuritaire.

Les problèmes de sécurité actuels du pays sont une question policière et non militaire, selon Washington. Selon des sources américaines au Conseil de Sécurité qui se sont confiées au journal Miami Herald, il n’y avait pas de discussions sur l’envoi d’une nouvelle force de maintien de la paix en Haïti.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« De toute évidence, quoi que nous fassions au sein de la communauté internationale, elle doit soutenir les efforts haïtiens pour renforcer la sécurité et trouver une solution négociée et une voie à suivre pour rétablir la pleine démocratie en Haïti », a déclaré le secrétaire d’état adjoint Brian Nichols au journal floridien. Le diplomate a ainsi insisté sur une assistance robuste des Etats-Unis et d’autres partenaires à la police haïtienne.

La situation sécuritaire en Haïti se dégrade de plus en plus, notamment avec la multiplication des actes d’enlèvements. Des ressortissants étrangers dont des employés de l’ONU en Haïti figurent parmi les victimes, souligne le journal américain. « Nous reconnaissons que la situation des Haïtiens moyens est profondément préoccupante en matière de sécurité, et les enlèvements et la criminalité restent à des niveaux alarmants », admet Nichols. « Et nous, la communauté internationale, devons faire plus et mieux pour soutenir le peuple haïtien.»

La semaine dernière, le Premier ministre Ariel Henry, en marge de sa participation au 9e Sommet des Amériques, a rencontré plusieurs responsables étrangers dont Brian Nichols. « Vendredi, le secrétaire d’État américain Antony Blinken s’est joint aux ministres des Affaires étrangères du Canada et du Mexique pour discuter de la situation en Haïti. Il y aura également bientôt une autre réunion des donateurs, la quatrième en moins d’un an, sur Haïti. Nous n’allons pas nous arrêter tant que nous n’aurons pas donné au peuple haïtien le meilleur avenir qu’il mérite » promet M. Nichols.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

2 Commentaires

  • Abaquit St Sauveur
    16 juin 2022, 16:41

    S’il vous plaît sauvez notre pays Haïti.

    REPLY
  • Sandra laraque
    16 juin 2022, 16:48

    We have a store in PAP, HAITI and your merchandise is very attractive to us. Do you have representative in Miami or NY, USA. That is usually where we shop for the store.

    REPLY