Sur la route nationale # 8, des gangs armés se travestissent en militants

Sur la route nationale # 8, des gangs armés se travestissent en militants

Le sénateur de l’Ouest, Jean Renel Sénateur, lance un cri d’alarme face à la recrudescence des actes de banditisme dans les communes de Ganthier, Fonds Verrettes. Des commerçants sont actuellement dans l’incapacité d’emprunter la route nationale # 8 pour se rendre à Malpasse.

Les hommes armés membres du gang ”Lanmò 100 jou“ prennent le contrôle de la route nationale #8. Ils défilent avec leurs armes à feu en toute quiétude, selon Jean Renel Sénatus. Ce dernier dit regretter que la police soit impuissante face à ces hommes armés.

Jean Renel Sénatus informe que ces gangs armés se font passer pour des militants, pendant les mouvements de rues, pour voler, violer des femmes hospitalisées et attaquer des ambulances.


Cette situation est due à la négligence des autorités, de l’avis du parlementaire.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le sénateur de l’Ouest fait remarquer au directeur général de la PNH et le directeur central de la police nationale que la recrudescence de l’insécurité devient inacceptable. Il dit craindre le pire si cette situation persiste.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Jeff Dumas
    3 octobre 2019, 21:27

    Il est possible que la police prennent en charge cet situation

    REPLY