X

X


Trafic illégal d’armes : Le juge rend son ordonnance, les avocats des inculpés se proposent d’interjeter appel

Trafic illégal d’armes : Le juge rend son ordonnance, les avocats des inculpés se proposent d’interjeter appel

Le juge Dieunel Luméran a rendu son ordonnance de clôture dans l'affaire des armes illégales saisies au niveau du port de la commune de Saint-Marc en septembre 2016. Les citoyens Ronald Nelson (Roro Nelson), André Jonas Vladimir Paraison, Réginald Delva, Durand Charles, Jimmy Joseph, Junior Joël Joseph et Monplaisir Édouard, sont considérés comme des «inculpés fugitifs » dans le dossier de cargaison d’armes illégales de Saint-Marc, selon une ordonnance rendue, le lundi 3 décembre 2018, par le juge d’instruction Dieunel Luméran.

Le dossier concernant l’importation illégale d’armes continue donc de défrayer la chronique alors que l’ancien directeur de la PNH, Godson Aurelus, est toujours sous les verrous.

En effet, les huit personnalités au profil différent sont à présentofficiellement inculpées de trafic illicite transnational d’armes àfeu. Hauts-gradés de la PNH, ancien Ministre de l’intérieur ou encore proches de l’administration Martelly, le Juge Luméran àtravers son ordonnance a signifié à ces présumés coupables que le dossier judicaire avançait.

En réaction, Me Eugene Pierre-Louis, avocat représentant, Godson Aurelus, annonce qu’il entend faire extraire son client pour que ce dernier puisse se rendre au greffe du Tribunal de première instance de Saint-Marc afin de procéder à la déclaration d’appel.

‘’Après je pourrai préparer les moyens d’appel afin de produire sa défense par devant la Cour’’, a précisé Me Pierre-Louis qui croit que ce qu’il qualifie d’erreurs de la part du juge Luméran doivent être corrigées au plus vite.

Dans la liste des personnes citées par le magistrat instructeur figure le nom de l’ancien Ministre de l’Intérieur, RéginaldDelva, représenté par Me Fritzo Canton, est quant à lui considéré comme étant un fugitif.

L’ex-titulaire du MICT avait alors à l’époque signé une autorisation de fonctionnement de la compagnie mise en cause dans l’importation illicite d’armes à feu.

Réginald Delva s’était dit surpris et choqué de cette inculpation sans avoir été auditionné une seule fois.

Son avocat, Me Fritzo Canton, compte lui aussi faire appel de cette décision et remet en cause les aptitudes judiciaires du Magistrat instructeur.

‘’Une fois qu’on aura fait appel, toutes les décisions prises par le juge Luméran tomberont’’, a affirmé véhémentement l’ancien président du CEP contesté sous l’administration Martelly.  

Notons que le juge Luméran qui a récemment  subi des menaces de la part d’individus qui seraient impliqués dans ce dossier, a fait savoir, dans son ordonnance, qu’il sera transféré au Tribunal de droit pour les suites nécessaires car il ne relève plus de l’instruction.

 

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Haiti cherie
    7 décembre 2018, 00:22

    Senateur yourI latortue ki fait photo AK criminal bandit ki tuye’ ti gaCon 18 ans bo’ lanme’ ya youri ak bandit ya se femme AK nomme kisa nap fe’ AK youri chaque senateur gin ou group gang

    REPLY