Transfert des 7 étrangers aux USA: PM Céant demande des Comptes au MJSP

Transfert des 7 étrangers aux USA: PM Céant demande des Comptes au MJSP

Le chef du Conseil Superieur de la Police Nationale, Jean Henry Céant, qui dit ne pas être au courant du transfert des 7 étrangers arrêtés en possession d’armes de guerres dans les parages de la Banque Centrale, le dimanche 17 février, demande au ministre de la Justice de lui fournir des détails sur ce dossier.

« Vu que les armes retrouvées en possession de ces individus, dans les conditions que l’on sait portent un grave préjudice à la sécurité nationale, entres autres, en ma qualité de chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale, je vous exhorte de me faire parvenir diligemment le rapport détaillé de toutes les étapes et tous les documents administratifs assortis des références légales qui vous auraient habilité à prendre une telle decision », écrit le chef du gouvernement au titulaire du MJSP qui aurait autorisé le transfert de ces individus.

Notons que Chris Osman, l’un des 7 présumés mercenaires, a posté sur son compte Instagram que son équipe et lui étaient en Haïti pour garantir la sécurité des gens ayant «des liens directs» avec le président Jovenel Moïse.

Arrivé dans un contexte où les deux chefs de l’Exécutif sont en conflit ouvert, Chris Osman semblait vite se retrouver entre l’enclume et le marteau.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il affirme avoir été, lui et ses compagnons, utilisés comme « des pions » dans une bataille publique entre Jovenel Moïse et son Premier ministre, Jean-Henry Céant.

La Présidence et la Primature ont fait part de leur ignorance dans l’arrivée de ces présumés mercenaires en Haïti.

Les deux chefs de l’Exécutif prétendent n’avoir pas été mis au courant de ce transfert alors que les autorités des Etats-Unis d’Amériques affirment que le départ des 7 étrangers a été coordonné avec les autorités haïtiennes.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *