X

X


Un ancien militaire dénonce la préparation d’un coup d’État imminent

Un ancien militaire dénonce la préparation d’un coup d’État imminent

L’ancien membre des Forces Armées d’Haïti, Louis Jodel Chamblain, qui intervenait, ce lundi matin, sur les ondes de Radio Éclair, lors de l’émission animée par Luckner Désir, a révélé qu’un groupe d’individus se prépare dans l’intention de renverser l’Administration Moïse-Céant, via un coup d’État armé. Alors qu’il s’est gardé de citer de nom, malgré l’insistance du journaliste-présentateur, l’ex-militaire croit savoir que les ‘’futurs fossoyeurs’’ du pouvoir en place ont en leur possession des armes mais sont en manque de minutions.

À la question de savoir quand ce coup d’État aura lieu, Louis Jodel Chamblain s’est contenté de répondre ‘’sous peu’’.

L’ancien sergent de l’armée haïtienne et chef paramilitaire rebelle fait-il allusion à 17 octobre 2018, date à laquelle des individus se réclamant du mouvement PetroCaribe Challenge ne cesse d’appeler à la mobilisation générale à travers le pays ?

La question est légitime d’autant que ces appels sont souvent ponctués de violences. En effet, depuis quelques temps des militants, des activistes politiques ne cessent de prôner ce qu’ils appellent un ‘’Petro Dechoukay’’.

Utilisant un langage à peine voilé, des partisans de Fanmi Lavalas notamment demandent au peuple haïtien de s’en prendre aux édifices de l’État, aux biens de certaines personnes-cibles.

Pour éviter que le pays connaisse des jours sombres comme les 6, 7 et 8 juillet derniers, ou pire encore, l’Administration Moïse-Céant se doit de prendre, de concert avec le haut état-major de la Police Nationale d’Haïti, toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des vies et des biens.

Notons que la PNH était totalement passive lors des émeutes urbaines au cours desquelles de nombreuses entreprises privées ont été saccagées puis incendiées en juillet dernier. Face à de telles menaces récurrentes, des citoyens, des entrepreneurs, des écoliers entre autres sont dans la plus grande inquiétude et appellent les autorités concernées à assumer pleinement leurs responsabilités.

 

 

 

 

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • KGB
    1 octobre 2018, 23:16

    Je suis d’accord avec la proposition du Colonel Chamblain parce qu’Haiti a besoin l’aide de ces militaires pour empêcher ce coup d’ état.

    REPLY