X

X


Un Brexit «dur» menacerait plus de 600000 emplois dans le monde

Un Brexit «dur» menacerait plus de 600000 emplois dans le monde

L’institut de recherche économique allemand IWH s’est basé sur l’hypothèse d’un recul de 25% des importations britanniques en cas de Brexit « dur ».

Evidemment, l’impact serait surtout ressenti par les anciens partenaires européens, à commencer par l’Allemagne.

« En nombre absolu, l’Allemagne sera la plus touchée avec plus de 100 000 emplois, dont 15 000 dans l’industrie automobile qui sera directement affectée par la chute des ventes, souligne Hans-Ulrich Brautzsch, économiste à l’IWH et co-auteur de l’étude. La ville de Wolfsburg, où siège le géant Wolkswagen, concentre à elle seule 0,5% des emplois en danger en Allemagne. Mais c’est toute la chaîne de valeur mondiale qui sera affectée. Les secteurs de l’énergie, la métallurgie… Tous les fournisseurs de l’industrie automobile seront forcément touchés

600 000 emplois dans le monde affectés, pas nécessairement supprimés, mais de la France à la Chine, en passant par le Japon des milliers d’entreprises devront revoir leurs investissements, réduire les heures travaillées ou prospecter de nouveaux marchés pour limiter la casse après un Brexit « dur ».

(Re) lire : L’Etat français dévoile son plan en cas de Brexit sans accord

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply