Un capitaine de bateau sous les verrous, 3 autres recherchés par la police, selon Eric Prévost Junior

Un capitaine de bateau sous les verrous, 3 autres recherchés par la police, selon Eric Prévost Junior

Le naufrage du voilier «Ancelita» surchargé et qui transportait à la fois des personnes et des marchandises, n’a pas servi de leçon aux capitaines de bateaux. Ces derniers continuent de violer les consignes de sécurité dont le port du gilet de sauvetage…

Le Directeur général du SEMANAH Eric Prévost Junior, pour éviter d’éventuelles pertes en vies humaines, avait rencontré les autorités locales, les marins, les pêcheurs et les capitaines de navires dans le souci de les sensibiliser sur les nouvelles mesures adoptées et renforcées par l’institution après le naufrage de Ancelita.

Malgré les menaces de sanctions et d’emprisonnement brandies par le directeur Éric Prévost Junior aux capitaines de bateaux qui ne veulent se plier aux consignes de sécurité, certains d’entre-eux refusent d’obtempérer et prennent le risque de s’aventurer en pleine mer, alors que l’alerte orange était décrétée.

Face à ce mauvais comportement, le directeur du SEMANAH décide de monter ses muscles. C’est en ce sens que 3 capitaines de navires dans le département du nord-ouest qui ont trompé la vigilance des autorités font l’objet de mandats d’amener. Ils sont accusés d’avoir risqué la vie de leurs passagers sur l’île de Latortue jusqu’au Môle St Nicolas.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La police a tenté de mettre la main au collet de ces récalcitrants qui ont eu le temps de prendre le large, confirme Eric Prévost Junior. Parallèlement, dans le sud du pays un capitaine de bateau a été appréhendé par les Gardes-cotes et est actuellement sous les verrous en attendant d’être transféré par devant son juge naturel, rapporte le DG du SEMANAH qui veut désormais appliquer la tolérance zéro contre les marins, les pêcheurs et les capitaines de navires belligérants.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *