Un comité multisectoriel chargé de coordonner le carnaval national

Un comité multisectoriel chargé de coordonner le carnaval national
Un comité multisectoriel chargé de coordonner le carnaval national

Un comité multisectoriel chargé de coordonner l’organisation du carnaval à Port-au-Prince les 11, 12 et 13 février prochain a été crée.

Cet entité ayant à sa tête le ministre de l’intérieur, Max Roudolphe St Albin, est composé du bureau de la première dame, de la ministre de la santé publique et de la population, de la Direction Départementale de l’Ouest de la PNH, de la Secrétairerie d’État à la Sécurité Publique et la DCPR.

 

Le docteur Marie Greta Roy Clément annonce que 3 postes médicaux avancés seront établis sur le parcours pendant les 3 jours gras en vue d’assurer la prise en charge des personnes blessées.

(2 au kioske Occide Jeanty et l’autre sur la place Pétion au champ de mars).

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

500 brigadiers volontaires seront déployés sur le parcours du carnaval afin de porter assistance aux personnes en danger, a fait savoir Max Roudolphe St Albin.

Le port d’armes est strictement interdit sur le parcours et dans tout le périmètre du déroulement du carnaval national, prévient le secrétaire d‘Etat à la sécurité publique, Ronsard St Cyr.

Le parquet sera doté d’un stand et une garde à vue y sera placé pendant les 3 jours gras.

 

Le docteur Max Rudolph Saint-Albin appelle les festivaliers à ne pas céder à la violence et lance une mise en garde aux fauteurs de trouble.

 

Max Rudolph Saint-Albin informe que des équipes de la protection civile seront déployées pour superviser tous les chars.

Elles devront également s’assurer que les stands répondent aux normes établies.

 

Des équipes d’intervention spécialisées seront mobilisées sur place pour intervenir en cas d’urgence.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *