Un policier tué par balles, des habitants de Canapé-Vert s’indignent

Un policier tué par balles, des habitants de Canapé-Vert s’indignent

Nouvelle perte dans les rangs de la police nationale. L’inspecteur de police Jean René Alix de la 3eme promotion a été abattu par deux hommes armes.
Pas moins de 19 douilles ont été retrouvées non loin du corps sans vie de la victime. Le crime a été perpétré à proximité de la station service de Sainte Thérèse laissant en émoi de multiples passants.

Selon des témoins qui indiquent à la DCPJ la voie a suivre, il sera pas trop difficile pour les enquêteurs de trouver les auteurs du crime
Ecoutons un proche de la victime.

Les agents de l’ordre paraissent la cible privilégiée des malfrats ces dernières semaines dans le pays. Le nombre de policiers tués augmente de jour en jour. Rares sont les semaines qui passent sans que l’institution ait à déplorer une ou deux victimes dans ses rangs.

Deux ou trois jours plus tôt, le corps sans vie de l’inspecteur Jacques Dominique a été retrouve à Leogane.
Ces crimes à répétition interviennent à un moment de grande confusion dans le pays. Les citoyens aux abois n’ont de cesse de demander aux autorités d’assumer leurs responsabilités.
Pendant des heures la situation était très difficile après l’assassinat du policier, des barricades avaient été érigées par une foule en colère qui réclamait justice. Elle était surtout en colère après que la police scientifique et le représentant de la justice aient mis du temps à arriver sur la scène du crime. La victime, le policier Jean René Alix, était très connu dans la zone notamment dans le quartier de jalousie, avons-nous appris. Il semble qu’il avait joué un rôle important dans le rétablissement de l’ordre et la paix dans ce secteur qui était très troublé par la criminalité et l’insécurité.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *