X

X


Un programme national pour prévenir le Cancer du col de l’utérus

Un programme national pour prévenir le Cancer du col de l’utérus

Le conseil d’administration du consortium "Haïti sans cancer de col" réalise, les 28 et 29 juin 2018, à l’hôtel Montana, son assemblée annuelle sur le cancer du col de l'utérus. L’organisation de cette réunion annuelle consiste, selon la plateforme, à faire un plaidoyer auprès du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) pour un programme national de prévention du cancer du col de l'utérus.

Selon le Dr Eddy Jonas, le cancer du col de l’utérus se développe au niveau du col de l’utérus, comme l’indique son nom. D’après l’obstétricien-gynécologue, ce cancer est causé par le virus human papyrus (HPV / VPH). “Ce virus découle d’une infection sexuellement transmissible. Cette maladie se développe chez les femmes, sans distinction de catégorie d’âge, mais surtout chez les femmes qui n’ont pas accès aux soins sanitaires et qui ignorent l’existence de cette maladie.”

La responsable médicale de l’organisation basic health international (BHI), Rachel Masch indique que les femmes peuvent faire la prévention du cancer du col. Pour y parvenir, dit-elle, les femmes doivent avoir à leur disposition les soins de santé nécessaires et recourir aussi au dépistage de façon régulière. Mme Masch a souligné la nécessité pour le MSPP d’intégrer l’HPV dans le programme national de vaccination. Elle a également mis l’accent sur le travail coordonné des ONG évoluant dans ce domaine afin d’offrir mieux au système sanitaire haïtien.

“Haïti sans cancer de col”, est une plateforme évoluant dans le domaine médical dans le pays. Elle se donne pour mission de réduire le fardeau du cancer du col utérus en Haïti grâce à des partenariats coordonnés et aussi de coordonner les efforts de prévention du Cancer du col de l’utérus de la communauté des ONG dans le pays.

Depuis 2015, l’organisation, à travers ses partenaires, a déjà apporté son soutien médical en termes de prévention et d’assistance aux différentes catégories de personnes dans le pays, notamment les fillettes et les femmes qui sont concernées par cette maladie.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply