Une ardente partisane de Ripple se débarrasse de tous ses XRP

Une ardente partisane de Ripple se débarrasse de tous ses XRP

La décision de Tiffany Hayden de se débarrasser de l’ensemble de ses XRP laisse de nombreux investisseurs perplexes. En effet, Tiffany Hayden est connue pour être l’une des plus ardentes partisanes de la crypto-monnaie de Ripple.

Tiffany Hayden se retire du marché

Tiffany Hayden semble tirer un trait sur l’XRP après avoir longuement défendu la crypto-monnaie sur son réseau social. Cette crypto-analyste est surtout connue pour sa ferveur envers la monnaie native de Ripple. Contre toute attente, Tiffany Hayden a décidé de se défaire de tous ses avoirs en XRP en raison de la “nocivité” de la communauté Ripple.

“Je ne tiens plus de $XRP, les partisans du XRP, alors trouvez autre chose à dire.De ma mère à l’instant. Putain, c’est pathétique.”, a souligné Tiffany Hayden.

En effet, Tiffany Hayden reproche à la communauté Ripple pour les critiques de cette dernière au moindre commentaire relatif aux investissements en XRP. Dans la section commentaire d’un de ses articles de blog, la crypto-analyste a affirmé qu’elle tenait à se distancer des fervents défenseurs du XRP.

Les attaques répétées des investisseurs 

Tiffany Hayder était devenue la cible d’attaques d’internautes après qu’elle ait pointé du doigt quelques vulnérabilités du réseau Ripple. Pendant près d’un an, la crypto-analyste avait subi de virulentes critiques de la part de la communauté Ripple en représailles de ses commentaires négatifs.

“Mes parents ne sont pas sur Twitter et pourtant ils doivent lire les conneries dont on parle de moi partout où les partisans du XRP se rassemblent. J’en suis sortie. Ils peuvent trouver de nouvelles personnes à diaboliser”, a rapporté Tiffany Hayden.

Ainsi, l’XRP perd un soutien majeur suite à la décision de Tiffany Hayder de revendre l’ensemble de ses crypto-actifs. Entre-temps, la crypto-monnaie continue de subir les répercussions de la crise du coronavirus en plongeant de manière vertigineuse sur le marché.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *