Une dizaine de syndicats de transports marcheront contre l’insécurité

Une dizaine de syndicats de transports marcheront contre l’insécurité

Une dizaine de syndicats de transports ont décidé d’organiser, le vendredi 23 août prochain, une marche pacifique contre l’insécurité. Cette marche doit démarrer à Portail de Léogane, au Bicentenaire.

Les organisateurs entendent délivrer un message devant le Palais national et le Parlement avant de déposer une plainte au parquet de Port-au-Prince contre l’Etat haïtien, selon le secrétaire général du secteur transport terrestre haïtien, Marcelin Jean Phillipe.

Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, toutes les stations sont contrôlés par un groupe d’hommes armés. Les chauffeurs de transport en commun sont rançonnés quotidiennement, des passagers sont dépouillés de leur argent, et des marchandises sont volées, a fait savoir Marcelin Jean Philippe.

Ce dernier dit regretter qu’aucun secteur ne soit épargné par les actes de
banditisme dans le pays, notamment à Martissant. Depuis plusieurs mois, des hommes armés dans ce quartier populaire ne cessent de semer le deuil au sein des familles. Des policiers, des infirmières, des chauffeurs, des journalistes et des commerçants sont tombés sous les balles assassines.

Les syndicats de transports menacent de rentrer en grève sous peu si les autorités concernées peinent à apporter une réponse claire aux actes de banditisme dont sont déjà victimes par balles plusieurs chauffeurs. Cette initiative sera supportée par les conducteurs d’autobus et minibus assurant le trajet de Port-au-Prince vers certaines villes de province.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *