Une journée en demi-teinte après la mobilisation de l’opposition

Une journée en demi-teinte après la mobilisation de l’opposition

Les activités fonctionnent au ralenti dans certaines communes de la région métropolitaine de Port-au-Prince. Dans la commune de Pétion-ville, le commerce informel fonctionne. Les véhicules de transport en commun qui assurent le trajet Pétion-ville/ Centre-ville sont remarqués dans les rues, dans la matinée.

Dans la commune de Delmas, les banques commerciales ont ouvert leurs portes, peu de véhicules sont constatés. Cependant, beaucoup de piétons sont remarqués dans les rues.

Néanmoins, au Centre-ville, des barricades de débris sont constatés. Des étudiants de la faculté de droits ont créé une panique à la Rue Oswald Durand, ils ont lancé des pierres sur des véhicules. Certains propriétaires et chauffeurs ont dû rebrousser chemin.

À tabarre et Croix-des-bouquets, la situation reste tendue, beaucoup plus de piétons sont constatés dans les rues. Quelques rares véhicules de transport en commun sont remarqués également. Des pneus enflammés et des barricades de débris sont érigés sur les chaussées.

Par ailleurs, il faut souligner que les activités sociales restent paralysées dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans les villes de province province en dépit des mesures annoncées par les autorités concernées en ce qui concerne la reprise des activités.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *