Une sœur de Donald Trump le qualifie de menteur et cruel

Une sœur de Donald Trump le qualifie de menteur et cruel

Maryanne Trump Barry qualifie le président américain, Donald Trump, de « menteur » et « cruel ».

La sœur de Donald Trump n’y va pas par quatre chemins pour exprimé le fond de ses pensées sur la politique migratoire de son frère. En effet, dans des propos secrètement enregistrés samedi 22 août, Maryanne Trump Barry affirme que le président Trump est cruel et n’a aucun principe. Aussi, cette dernière s’en est-elle pris à la politique migratoire de Trump qui a causé la séparation entre enfants et parents.

En outre, Maryanne Trump Barry a aussi tenu des propos sur l’intégration du président Donald Trump à l’université. Selon elle, ce dernier a triché lors du concours universitaire affirmant : « il est entré à l’université de Pennsylvanie parce qu’il a fait passer les examens à quelqu’un d’autre», dit-elle.

Le président Trump n’a pas laissé passer ses affirmations réagissant lors d’une déclaration rendue publique par la Maison-Blanche. «Chaque jour, c’est autre chose, peu importe. Mon frère me manque, et je continuerai de travailler dur pour le peuple américain», dit-il.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il poursuit : «tout le monde n’est pas d’accord, mais les résultats sont évidents. Notre pays sera bientôt plus fort que jamais».

Notons que c’est la nièce du président Donald Trump, Mary Trump qui a rendu publics les enregistrements de cette conversation avec Maryanne Trump Barry.

Haïti 24 avec Le Figaro

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    23 août 2020, 22:39

    La Division a souvent existé dans toutes les familles. Une soeur du président rejette sa politique migratoire. Rien d’étonnant, si c’est la nièce "qui a rendu publics les enregistrements de cette conversation…" Elle a publié déjà un livre sur son oncle, "Too Much and Never Enough." Je l’ai déjà lu. Il contient 225 pages.

    Le président ne fait pas l’unanimité au sein de sa famille. Quelle que soit l’appréciation de certains membres de sa famille, ce qui est certain, li pwezidan li pwezidan nèt. Et malgré les ont dit, à tort ou à raison, il est candidat pour un second mandat. Il ne désespère pas. C’est le match Bayern vs PSG. Un match au finish…

    REPLY