Vers la protection des informations des journalistes haïtiens : l’AHJI et Forbidden Stories signent un partenariat

Vers la protection des informations des journalistes haïtiens : l’AHJI et Forbidden Stories signent un partenariat

Les journalistes haïtiens menacés dans l’exercice de leur fonction pourront désormais bénéficier du réseau mondial « SafeBox Network » qui assure la protection de leurs informations.

« Tuer le messager ne tuera pas le message ». C’est le message fort que veut envoyer l’Association Haïtienne des Journalistes d’Investigation (AHJI) aux détracteurs de la presse, à travers ce partenariat international paraphé à Paris le 8 juin 2022 par les journalistes haïtien Ruben Dumont et français Laurent Richard, représentant respectivement l’AHJI et Forbidden Stories.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le SafeBox Network permettra aux journalistes menacés partout dans le monde de mettre à l’abri leurs informations sensibles, selon le document de partenariat. « S’ils sont empêchés d’effectuer leur travail, Forbidden Stories poursuivra leurs enquêtes et les publiera dans le monde entier ».

« Le réseau mondial SafeBox Network a pour objectif de modifier le calcul des ennemis de la presse. Faire taire un journaliste ne leur permettra plus de passer sous silence leurs crimes : cela sera même contre-productif car, au lieu d’être publiés dans un média local par un journaliste, leurs méfaits seront exposés dans le monde entier grâce au puissant réseau des médias partenaires de Forbidden Stories. Protéger, en plus de poursuivre et de publier », explique le document.

En plus de la protection, ce partenariat donnera aux journalistes menacés l’accès à des ateliers de formation autour du fonctionnement du réseau SafeBox Network. « C’est en ce sens, qu’une première séance de formation est prévue au début du mois de juillet 2022 à l’intention d’un groupe de journalistes haïtiens membres
de l’AHJI », informent les partenaires.

Le consortium Forbidden Stories a lancé le SafeBox Network le 3 mai dernier, à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse. « Forbidden Stories est très honorée de pouvoir compter sur l’AHJI parmi ses partenaires du réseau SafeBox Network », a déclaré le journaliste français Laurent Richard, fondateur et directeur exécutif de Forbidden Stories.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *