Victimes d’agressions, les journalistes Frantz Cinéus et Jean Robert Delciné portent plaintes au Parquet

Victimes d’agressions, les journalistes Frantz Cinéus et Jean Robert Delciné portent plaintes au Parquet

Les journalistes de Radio Télé Pacific et de Radio Télé Galaxy, respectivement Frantz Cinéus et Jean Robert Delciné, accompagnés de leurs avocats, ont déposé une plainte au greffe du cabinet d’instruction.

Le lundi 20 août dernier, le journaliste Frantz Cinéus a été agressé physiquement par un agent de sécurité au niveau du Parlement dans le cadre de son travail.

Pour sa part, Jean Robert Delciné reçoit toute sorte de menaces après avoir réalisé un reportage sur l’oisiveté de certains employés du parlement haïtien.

L’avocat de Frantz Cinéus, Me Joab Telot dit avoir acheminé une correspondance aux secrétariats du bureau du sénat de la République et de la chambre des députés pour dénoncer les actes d’agressions physiques dont son client a été victime.

Maître Joab Telot informe qu’une requete à été adressée en se sens au chef du Parquet de Port-au-Prince, Maître Clamé Ocnam Dameus afin que l’action publique soit mise en mouvement contre l’agent sécurité accusé d’avoir agressé physiquement Frantz Cinéus et Bob Sleam Fontilus.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’avocat du Journaliste Jean Robert Delciné,  Peter Reynold Delciné juge anormale que des gens agressent des journalistes dans le cadre de leur travail.

 »Personne n’a le droit de museler la presse dans un pays démocratique », a-t-il fait remarquer.

Maître Delciné exige justice et réparation pour les journalistes qui ont été agressés au Parlement, le lundi 20 août dernier.

L’Association des Journalistes Haïtiens condamne tout acte de menace et d’intimidation contre un journaliste qui rapporte une information qui déplaise à quelqu’un.

La liberté de la presse est garantie par la Constitution, a fait remarquer le secrétaire général de l’AJH, Jacques Desrosiers.

Ce dernier appelle la justice à mettre l’action publique en mouvement contre tous ceux qui profèrent des menaces contre des journalistes.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *