Village de Dieu : plusieurs bâtiments qui servent de cachette aux bandits détruits par la police

Village de Dieu : plusieurs bâtiments qui servent de cachette aux bandits détruits par la police

Des agents de différentes unités de la police nationale mènent depuis plus de 48 heures une opération policière dans le quartier populaire de Village de Dieu visant à déloger les hommes armés membres du gang « 5 secondes ». À la suite de cette opération, plusieurs bâtiments sont détruits par les policiers à l’aide de bulldozers.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon le Porte-parole adjoint de l’institution policière, Gary Desrosiers, il n’y a pas encore d’arrestations, les bandits sont lourdement armés. Depuis plus de 48 heures, ils échangent des tirs avec les agents de l’ordre. Parallèlement, la police a décidé de bloquer l’entrée principale de ce bidonville à l’aide de séparateurs.

Cette décision prise par le conseil supérieur de la police nationale (CSPN) visant à mettre en quarantaine les bandits armés du Village de Dieu, a créé un embouteillage monstre à l’entrée sud de la capitale depuis la zone de Martissant. Piétons et automobilistes se plaignent à cause de cette route qui est quasiment difficile d’accès à la circulation des véhicules.

Rappelons que la police a tenté de prendre le contrôle du Village de Dieu, le 4 décembre dernier, pour déloger l’un des puissants gangs du pays, Izo 509, qui s’adonne à des actes d’enlèvement suivis de séquestration et de libération contre rançon.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *