X


Violences au Nicaragua :La Concacaf arrête le tournoi U17 pour protéger les délégations

Violences au Nicaragua :La Concacaf arrête le tournoi U17 pour protéger les délégations

La Fédération Haïtienne de football à informé que suites aux violences graves qui secouent le nicaragua le tournoi a été suspendu immédiatement il a été demandé aux délégations étrangères participant au PREMONDIAL fifa/Concacaf de prendre toutes les dispositions pour laisser en urgence ce pays.

La FHF face à cette situation apparemment hors de contrôle ,a informé d’abord les autorités Haïtiennes qui sont très préoccupées par ce problème ; <<le Président de la Republique Jovenel Moïse par le bias de son Chef de cabinet, M. Wilson Laleau, a promis de mettre à notre disposition un avion charter tout de suite pour nous sortir du pays>>, mais la délégation vu la situation attend les consignes de la Concacaf et les dispositions de sécurité arrêtées pour circuler dans cette ville barricadée d’autant que les rues sont très dangeureuses et qu’il faudrait une grosse escorte pour laisser l’hôtel et regagner l’aéroport éventuellement explique la FHF.

La délégation attend les instructions de la Concacaf qui a demandé aux délégations de laisser le pays tout de suite avant le lundi que l’on prévoit comme un jour qui sera très compliqué .

Le SG de la fhf qui faisait partie du groupe de techniciens supervisant le tournoi a pu laisser Managua dans le tout premier groupe évacué il y’a quelques instants.

Pour le moment les jeunes sont bien et attendent avec anxiété à l’hôtel Hilton princess de Managua

La fhf remercie deja le Gouvernement de pour son support, également tous les compatriotes qui ont exprimé leur solidarité et leur sympathie ; elle veut les rassurer que le groupe pour l’instant va bien et attend de laisser le pays.

La fhf n’est pas en mesure de se prononcer sur l’issue du tournoi vu que dans les cas de force majeure seul le conseil de la Concacaf est en mesure de se prononcer et cela prendra certainement du temps.

La délégation est composée de 28 personnes, soit 21 joueuses , 1 dirigeant , 1 journaliste et 5 cadres techniques ; à Managua mais dans un autre Hôtel se trouvent aussi deux parents venus ici spécialement pour supporter leurs enfants

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply