Violences contre des journalistes, l’AJH condamne et demande à la justice de trancher

Violences contre des journalistes, l’AJH condamne et demande à la justice de trancher

Dans une note de presse en date du 27 novembre, l’Association des journalistes haïtiens (AJH) dit observer des mouvements revendicatifs organisés depuis des mois dans plusieurs endroits du pays. Comme ils divisent la société, l’AJH craint que ces moments de trouble ne polarisent la presse.

Plusieurs cas d’agression de journalistes de différents médias sont enregistrés lors de ces mouvements revendicatifs. De tels agissements sont condamnables et de fait l’AJH les condamne, d’où qu’ils viennent, peut-on lire dans ce document.

Aux autorités compétentes, aux protestataires, aux partisans et sympathisants des différents groupes, l’Association des journalistes haïtiens appelle au respect et à la protection des travailleurs de la presse.

L’AJH appelle les journalistes et les médias à la sérénité. Elle les rappelle l’obligation qui leur est faite de travailler au respect et à la protection des libertés d’expression et de presse, garanties par la Constitution.

En cette période de confusion, l’AJH appelle les médias et les journalistes à respecter les règles d’éthique et de déontologie, à effectuer leur travail avec plus de professionnalisme et de responsabilité.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *