X

X


Vote OEA: Haïti a pris une position de ruse en s’abstenant, selon Camille Charlmers

Vote OEA: Haïti a pris une position de ruse en s’abstenant, selon Camille Charlmers

L'adoption de la résolution visant à suspendre le Venezuela de l'OEA à été un échec pour les États-Unis hier. Ce vote a prouvé que les États-Unis ont perdu le contrôle de toute la région, c'est l'analyse de la plateforme de plaidoyer pour développement Alternatif.

Le vote d’hier entre dans le cadre d’une série d’initiatives que les États-Unis entreprennent contre le Venezuela et le secteur populaire en général en Amérique latine depuis plus deux ans.

L’économiste Camille Charlmers rappelle que ce n’est pas pour la première fois que les USA veulent exclure le Venezuela de l’OEA. Dans une première tentative seulement Costa Rica, le Canada ont voté aux côtés des États-Unis
-unis, les autres pays ont supporté le Venezuela.

Camille Charlmers estime que les Américains ont eu cette majorité par rapport à la conjoncture et la configuration géopolitique qui ont changé grâce l’émergence de certaines forces politiques de droite de plusieurs pays.

Camille Charlmers fait remarquer toutefois qu’ils n’ont pas atteint leurs objectifs. Il juge inaceptable que les États-Unis aient tenté d’expulser un autre pays de cet organisation hémisphérique.

Le directeur exécutif de la PAPDA estime que les dernières élections au Venezuela ont été organisées dans la transparence. Les machines électorales sont dotées d’un système qui combinent cartes électorales, calcul électronique immediat ainsi que les empreintes.

Par ailleurs, Camille Charlmers estime qu’Haïti a pris une position de ruse en s’abstenant. Sur le plan historique Haïti aurait du voter pour le Venezuela, de l’avis de Camille Charlmers. Ce dernier croit que le pays a malheureusement cédé aux pressions des États-Unis unis.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply