Youri Chévry confirme qu’Arnel contrôle une partie de la 3ème circonscription

Youri  Chévry confirme qu’Arnel contrôle une partie de la 3ème circonscription

Lors d’une conférence donnée, ce mardi 12 mars, en prélude à la rencontre prévue le 24 mars prochain entre la sélection haïtienne de football et Cuba, le premier citoyen de la ville de Port-au-Prince, Youri Chévry, a demandé au chef de gang Arnel d’observer une trève pour la période allant du 17 au 25 mars 2019, question d’occasionner le bon déroulement de cette compétition.

« Je me sers de ce micro que j’ai en main pour faire une demande à Arnel que je n’ai jamais rencontré. Le dimanche 24 mars au stade Sylvio Cator, la sélection nationale disputera un match contre Cuba et pour le bien de tous, nous avons besoin d’une trêve allant du 17 au 25 mars « , a sensibilisé le maire de la ville.

Ce match des grenadiers contre les Cubains est d’une extrême importance pour la dernière journée de la Ligue des Nations.

« Si Haiti perdait ce match, les consequences seraient désastreuses », de l’avis du président de la Fédération haïtienne de football, Dadou Jean Bart.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pourtant, l’insécurité établie dans le centre ville de Port-au-Prince, à cause notamment des affrontements entre gangs rivaux, laissent planer des doutes sur la tenue de ce match.

Au cas où Haïti ne parviendrait pas assurer la sécurité de la délégation cubaine, cela entraînerait une disqualification de la sélection.

Notons que les dirigeants de la Concacaf avaient envoyé une déléguation en début du mois de mars pour évaluer si Haïti remplissait les conditions requises pour recevoir la sélection cubaine.

Les responsables ont voulu que la rencontre soit disputé à Cuba. Mais, au final, ils ont trouvé un accord avec les autorités haïtiennes pour que le match se joue en Haïti.

« Il ne doit pas avoir de manifestation sous quelque prétexte que ce soit dans les gradins du stade », a martelé Dadou Jean Bart précisant que la Federation haïtienne de Football a choisi de jouer à Port-au-Prince parce qu’elle a l’assurance que les autorités prendront des dispositions pour garantir la sécurité.

Le président de la Fédération haïtienne et le mairie de Port-au-Prince réclament la collaboration de toute la population pour que le match se déroule sans aucun incident.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Votre Nom *
    14 mars 2019, 00:17

    Pitie pour Haiti Mr Tortue

    REPLY