« 20 juillet 2021-20 juillet 2022, 12 mois catastrophiques pour le gouvernement d’Ariel Henry », selon Mouvman Pwen Final

« 20 juillet 2021-20 juillet 2022, 12 mois catastrophiques pour le gouvernement d’Ariel Henry », selon Mouvman Pwen Final

La structure socio-politique baptisée “Mouvman pwen final” dresse un bilan négatif des 12 mois d’Ariel Henry au pouvoir. Aucune réalisation significative du gouvernement n’a été enregistrée au cours de ces 12 derniers mois, selon le coordonnateur du Mouvement.

Pour le docteur Jean Chenet Ulysse, tous les indicateurs sont au point rouge. La situation sécuritaire du pays s’est détériorée depuis l’avènement au pouvoir du docteur Ariel Henry. Il en veut pour preuve, l’augmentation vertigineuse des cas de kidnapping et d’assassinat. À cela s’ajoute la détérioration accélérée des conditions de vie et de la crise économique, marquée notamment par la mauvaise gouvernance.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ce qui, selon le docteur Ulysse, a occasionné l’affluence des migrants haïtiens vers d’autres contrées de la région, provoquant ainsi une crise migratoire sans précédent.

Le numéro un du « Mouvman pwen final » dénonce également l’absence de politique qui caractérise le pouvoir du docteur Henry.

Plus de 4 millions de personnes vivent dans l’insécurité alimentaire en Haïti. Le pullulement des gangs, l’absence d’autorité de l’Etat et la dégénérescence du climat sécuritaire poussent les entreprises à fermer leurs portes. L’augmentation des cas de kidnapping, d’assassinat, la guerre des gangs…, le pays connaît l’une des pires crises humanitaires depuis l’instauration de la démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *