Affaire Jovenel Moïse : Joseph Félix Badio, en costume de philosophe, nie son implication dans le crime

Affaire Jovenel Moïse : Joseph Félix Badio, en costume de philosophe, nie son implication dans le crime

Près de sept mois après l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet 2021, Joseph Félix Badio, présenté comme un suspect clé dans ce meurtre, sort de son mutisme.

Dans un document de neuf pages, orné d’approches plutôt philosophiques, dans un langage soutenu, le présumé assassin nie avoir participé au crime commis à Pèlerin 5 et tente de faire la leçon à ceux qui ont enquêté sur le dossier.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Dans une affaire exceptionnellement grave, qui normalement exigerait
le maximum de lumière, de sens critique et de perspicacité exemplaires, est-ce que des responsables en quête de vérité et d’informations crédibles se
seraient laissé aller à des simples soupçons au lieu de privilégier des preuves solides et/ou irréfutables ? » s’est questionné M. Badio.

Très critique face au travail d’enquête de la Direction centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), qui avait émis un avis de recherche à son encontre, M. Badio s’interroge sur les mesures adoptées par le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) après l’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval, à Pèlerin 5, afin d’éviter que ce type de crime ne se reproduise plus.

Joseph Félix Badio, dont le nom apparait dans les différents rapports d’enquête conduite autour de ce dossier, est considéré comme le cerveau du plan d’assassinat qui visait Jovenel Moïse.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

2 Commentaires

  • Frantz Jacquet
    6 février 2022, 13:17

    Merci !

    REPLY
  • Antoine langomier
    6 février 2022, 22:29

    Le présumé assassin Joseph Félix Badio n’est pas le dernier des idiots comme le défunt Jovenel Moise. Ou ta di se yon vye blag, Fo apredye Jovenel Moise (tonton Soulouque mwen sonje w!!!) pa mouri vre. Le présumé criminel Badio observe dans son trou et il veut sortir dans le dossier comme le bluffeur et carriériste Paul Denis. Misye konn kache tankou Paul Denis ak Sandro Joseph.

    Dans le cadre de l’accord Rache Pwèl du 11 septembre 2021, le politicien raté Paul Denis avait pu bénéficier d’une main levée de son associé politique, Ariel Henry. Ce dernier est de plus en plus décrié et étiqueté comme un présumé assassin pour ses conversations répétées avec Badio, avant et après l’assassinat de Jovenel Moise.

    Dans la mesure où Chavannes Etienne n’est pas un autre Rejet de déchets comme Garry Orelien, il a du boulot… Attendons et voir.

    L’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales

    REPLY