Affaire Jovenel Moïse : le parti Inite appelle à la démission d’Ariel Henry

Affaire Jovenel Moïse : le parti Inite appelle à la démission d’Ariel Henry

Les nouvelles révélations du journal New York Times sur une éventuelle implication du Premier ministre Ariel Henry dans l’assassinat de Jovenel Moïse suscitent des désaccords. Le parti politique Inite demande au neurochirurgien de plier bagage.

Dans une note rendue publique ce mardi, la structure politique a dénoncé ce qu’elle appelle la volonté du Premier ministre Henry de conduire le pays vers la crise.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Avec Ariel Henry, le pays ne sortira pas de la crise. Il doit remettre sa démission pour que la constitution amendée soit appliquée », croient les responsables du parti, qui en ont profité pour dénoncer le laxisme des autorités en place face à la montée de l’insécurité.

Peu après la sortie de l’article du journal new-yorkais, l’ancien ministre des Affaires étrangères et des Cultes, Dr Claude Joseph, qui dit endosser la bataille pour que M. Moïse obtienne justice, a demandé au chef de la Primature de se mettre à la disposition de la justice. Ce mardi, l’ancien chef de gouvernement Evans Paul a adopté la même position.

Ro_B

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *