Affaire Jovenel Moïse : le processus d’extradition de Samir Handal suit son cours

Affaire Jovenel Moïse : le processus d’extradition de Samir Handal suit son cours

L’homme d’Affaires Samir Handal, accusé dans l’assassinat de Jovenel Moïse, pourra être extradé en Haïti prochainement. Les autorités turques sont en attente des informations additionnelles nécessaires à l’avancement du processus.

Des avancées significatives sont enregistrées dans le dossier judiciaire lié à l’attaque armée du 7 juillet 2021 ayant conduit à la mort tragique du 58e président haïtien, Jovenel Moïse.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le processus d’extradition de Samir Handal avance. Selon le quotidien Le Nouvelliste, les autorités haïtiennes ont jusqu’au 21 janvier pour envoyer des informations nécessaires aux autorités de la Turquie pour la suite de la procédure.

«Une garantie que les crimes qui sont à la base de la demande d’extradition ne requièrent pas la peine de mort ou une peine incompatible avec la dignité humaine, une notification sur le type de peine possible (peine d’emprisonnement, emprisonnement à perpétuité ou emprisonnement à perpétuité aggravée) et la période de peine maximale, séparément pour chaque infraction qui constitue le fondement de la demande d’extradition, les textes de la loi haïtienne où sont réglementées les infractions constituant la base de la demande d’extradition, ainsi que leur traduction en langue turque sont exigés aux autorités haïtiennes, a rapporté le plus ancien quotidien d’Haïti.

L’homme d’Affaires Samir Handal a été arrêté mi-novembre 2021 à Istanbul, en Turquie. Il est accusé d’implication dans le plan d’assassinat de Jovenel Moïse en sa résidence privée à Pèlerin 5.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Bernard Dady
    15 janvier 2022, 18:09

    Formidable

    REPLY