Affaires Petit Bois : la Cour d’Appel ordonne la libération des autres personnes arrêtées le 7 février 2021

Affaires Petit Bois : la Cour d’Appel ordonne la libération des autres personnes arrêtées  le 7 février 2021

La cour d’appel de Port-au-Prince a rendu son verdict, ce mercredi, dans le cadre de l’affaire de Petit Bois. Faute de preuves, la cour a ordonné la libération des autres personnes arrêtées dans la nuit du 6 au 7 février pour tentative de coup d’État présumé.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Une décision qui arrive après plus d’un mois d’incarcération des autres personnes arrêtées en compagnie du magistrat Yvickel dieujuste Dabrezile, dont l’inspectrice générale Marie Louise Gauthier, sa sœur l’ancienne ministre de santé publique, Marie Antoinnette Gauthier et d’autres personnalités très connues.

L’arrestation de ces personnes est entachée d’illégalité, à en croire le verdict de la cour.

En effet, selon le président de la Cour, la doyenne du tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, Grecia Norcéus, n’a pas statué sur la légalité de l’arrestation.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    25 mars 2021, 01:34

    Se kktri ki tap fet, Lakou Dapel te dwe Libere yo lontan deja. Menm mo’ nan simitye konn kijan tantativ Kou Deta konn fet. Si n kwe m manti al mande gason kanson/vanyan Roger Lafontant. Monche dok Lafontant ou met repoze nan lape. Oken salopri ki pase sou pouvwa soti 1986 rive 2021, poko ka fe peyi. Jiska prezan peyi a se sou Bit kkrasi, movez movez, kao ak chimen "shithole" li kanpe.

    Nome JB Aristide pat denonse tantativ Kou Deta tou. Kou le a te rive li te bat zel li san traka. Map gade si Jovenel Moise pap rive bat zel li tou. Annatandan map tann Referandom ak Eleksyon masuife yo. Sakalakawe l.

    REPLY