Affrontements armés à Martissant : le CSPN dit reprendre le contrôle de la situation

Affrontements armés à Martissant : le CSPN dit reprendre le contrôle de la situation

Un point de presse spécial du chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) tenu, ce dimanche, en la résidence officielle du Premier ministre visait à faire le point sur la situation sécuritaire à Martissant. Le chef de la Primature dit être en train de mener un combat en permanence contre l’insécurité.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le Premier ministre, Claude Joseph, accompagné du directeur général de la PNH, Léon Charles, a tenté de rassurer la population sur une éventuelle reprise des activités à l’entrée Sud de la capitale, paralysée depuis environ cinq jours.

« Nous comprenons très bien ce qui se passe. La Police et l’armée sont mobilisées pour apporter la réponse adéquate », a promis le chef du CSPN, qui en a profité pour lancer un appel au dialogue afin de résoudre la crise qui prévaut actuellement.

Le commandant en chef de la Police, Léon Charles, a par ailleurs annoncé que des patrouilles policières sont présentes de façon constante sur les axes routiers de Martissant à Mariani afin de faciliter la reprise des activités au niveau de la 3e circonscription de Port-au-Prince. Il a également confirmé les attaques perpétrées, samedi soir, par des hommes lourdement armés et qui ont coûté la vie à l’inspecteur Adolphe Miradel à Drouillard.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *