Après la destruction de l’Irak par les États-Unis, la société civile se charge de la reconstruction

Après la destruction de l’Irak par les États-Unis, la société civile se charge de la reconstruction

Cinq ans déjà depuis que Mossoul, la deuxième ville du pays, a été occupée par l’État islamique de 2014 à 2017, depuis, la reconstruction de cette ville qui a été complètement détruite pendant que la guerre stagne. La société civile décide de prendre les choses en main.

En effet, à la libération de la ville, la société civile à Mossoul s’est très vite reconstituée. Elle joue désormais un rôle important dans la reconstruction de la ville, en essayant de combler le vide laissé par les autorités.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Des habitants tentent de ramener la vie dans le centre-ville toujours majoritairement en ruines. Une petite place avec les alentours complétement détruits, des petits magasins se sont reconstruits, et un café est devenu l’un des centres culturels de la ville. Des initiatives qui semblent donner des résultats, selon des résidents de Mossoul.

Même si une grande partie reste encore à reconstruire, selon certains observateurs, c’est un exemple de courage et de résilience qui permet déjà au centre-ville de reprendre vie un peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *