Ariel Henry veut dissoudre l’ANI, Rénald Lubérice s’y oppose

Ariel Henry veut dissoudre l’ANI, Rénald Lubérice s’y oppose

Le Conseil des Ministres qui devrait avoir lieu, ce mercredi, crée un désaccord entre le Premier ministre Ariel Henry et le
secrétaire général du Conseil des ministres, Rénald Lubérice.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’un des points à l’ordre du jour exprime la volonté du nouveau chef du gouvernement de valider un décret qui rapporte celui du 25 novembre 2020 portant Organisation et Fonctionnement de l’Agence Nationale d’Intelligence (ANI).

«Le point 7 du projet d’ordre du jour du Conseil des ministres programmé ce mercredi 28 juillet 2021 à 10h00 est une violation flagrante de l’article 159 de la Constitution», a écrit M. Lubérice dans une correspondance adressée au chef du gouvernement.

«Le Premier ministre a le pouvoir réglementaire mais ne peut jamais suspendre, ni interpréter les lois, actes et décrets, ni se dispenser de les exécuter», a rappelé Rénald Lubérice, qui annonce son absence à la rencontre, «pour le respect de la mémoire du Président de la République, Jovenel Moïse lâchement assassiné en sa résidence privée le 7 juillet 2021 et dont les autorités peinent encore à arrêter les auteurs intellectuels».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *