Assassinat de deux journalistes: Des associations de journalistes et de médias en ligne s’insurgent

Assassinat de deux journalistes: Des associations de journalistes et de médias en ligne s’insurgent

Plusieurs associations de journalistes et de médias en ligne dont l’Association de journalistes haïtiens (AJH), le réseau national des médias en ligne (RENAMEL) entre autres, expriment leur indignation suite à l’assassinat, le 6 janvier dernier à Laboule 12 par des bandits armés, de Wilguens Louissaint et John Wesley Amady, deux journalistes de média en ligne.

Pour le secrétaire général de l’AJH, Jacques Desrosiers, c’est un crime de trop. Le numéro 1 de l’AJH estime que cette situation constitue un handicap pour les travailleurs de la presse.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

M. Desrosiers plaide en faveur des mesures de nature à freiner l’impunité dans le pays, condition sine qua non, pour garantir à la fois le bon fonctionnement de la presse et la liberté de circulation.

Pour sa part, le président du réseau national des médias en ligne (RENAMEL), Berick Estidor qui lui aussi, condamne cet assassinat, dénonce le fait que les médias en ligne soient mis au second plan et que les travailleurs de cette catégorie de médias soient traités en parents pauvres.

M. Estidor annonce une série de démarches comme l’élaboration d’un cadre légal, en vue de valoriser et structurer les médias en lignes.

Par ailleurs, Berick Estidor conseille aux journalistes la plus grande prudence dns ce contexte marqué par la recrudescence des actes de banditisme dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *