Assassinat de deux journalistes : la PNH a procédé à la récupération des corps

Assassinat de deux journalistes : la PNH a procédé à la récupération des corps

Ce vendredi 7 janvier 2021, la Police Nationale d’Haïti (PNH) a procédé à la récupération des corps des deux journalistes victimes, à Laboule 12, dans la commune de Pétion-Ville.

Alors que les rumeurs laissaient croire que les corps avaient été calcinés par les gangs, des agents de la PNH, accompagnés d’un juge de paix, ont pu faire un constat légal pour déplacer les corps de Wilguens Louissaint et Amady John Wesley.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les corps sans vie et troués de balles des deux journalistes de média en ligne ont été retrouvés dans une mine de sable, à Laboule 12.

Rappelons que d’après un communiqué de Radio Écoute FM, Amady John Wesley, qui est l’un de ses reporters, s’était rendu, à Laboule 12, accompagné de Wilguens Louissaint et d’un autre confrère, afin de s’enquérir de la situation d’insécurité qui prévaut dans la zone, le 6 janvier 2022.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    7 janvier 2022, 19:00

    Je déplore leurs assassinats. Mais, il ne fait pas de doute, ils agissaient comme des Martiens qui venaient à peine d’arriver sur la planète terre et qui voulaient rencontrer des monstres. Ils n’ont pas eu le temps de tenir compte de la toute puissance des monstres d’un certain Toto. Ce dernier est un Spoliateur (li gen Lame l), selon le journaliste Wilmane Vil (jounal 4e, radio Kiskeya).

    Je vois très mal un journaliste et doublé d’Haitien pouvait se rendre dans un endroit pareil pour rencontrer des Gangs (hors la loi) sans penser à Vladjimir Legagneur et d’autres journalistes qui ont failli victimes dans les mêmes circonstances. Selon le journaliste Wilmane Vil, ce sont les gangs de Toto qui ont assassiné les journalistes. Depuis plus de 30 ans, ce Toto fait parler de lui sans être inquiété par les carriéristes et tivisye au niveau des trois pouvoirs. Aujourd’hui, ce Toto a rencontré le journaliste Vil sur son passage, un rescapé de ses bandits.

    Un pays livré à des bandits de tous poils. Gang yo fè pay nan 3 pouvwa Leta yo ak nan kominote yo. Sous PHTK 3 ou pas, la Chute Libre continue…

    OQHI

    REPLY