Assassinat de Jovenel Moïse : Claude Joseph minimise les accusations de Noticias Caracol

Assassinat de Jovenel Moïse : Claude Joseph minimise les accusations de Noticias Caracol

Le Premier ministre a.i Claude Joseph dit ne pas accorder trop d’importance aux révélations du média colombien Noticias Caracol faisant croire qu’il serait lié à l’assassinat du président Jovenel Moïse. Le Chancelier haïtien croit que ces accusations participent d’une campagne visant à assassiner son caractère.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Le journal me cite comme Premier ministre en novembre 2020, alors que j’étais ministre des Affaires étrangères », a répondu M. Joseph, qui a rappelé que les polices haïtienne et colombienne ont dèjà rejeté ces accusations. Le chef du gouvernement par intérim a tenu à rappeler que les enquêteurs étrangers, notamment ceux du Federal Bureau of Investigation (FBI) sont arrivés en Haïti suite à sa demande.

« Ils peuvent m’assassiner, comme ils ont assassiné le président. Mais ils ne peuvent pas assassiner mon caractère », a martelé le chef de la Primature, qui a renouvelé son engagement à travailler pour l’aboutissement de l’enquête. « Je garde mon courage. Ou bien vous m’assassinez, ou bien l’enquête aboutit », a-t-il avancé.

En réaction, le média colombien garde sa même position. « Des chercheurs consultés par Noticias Caracol aux États-Unis, en République dominicaine, en Haïti, au Panama et en Colombie, ont confirmé qu’il existe des indices sérieux qui désignent le Premier ministre haïtien comme un homme clé derrière l’assassinat du président Moïse », a écrit l’unité d’enquête de Noticias Caracol dans un article publié peu de temps après la conférence de presse du Premier ministre haïtien.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • JISTIS POU AYITI
    19 juillet 2021, 00:10

    JISTIS POU AYITI,
    Se avek pawol sa nou pral pote plent devan Tribinal intènasyonal Jistis la, pi gwo Tribinal intènasyonal ki gen nan mond lan sou koze asasina chef leta peyi Dayiti a nan dat 7 Jiyè 2021. https://www.icj-cij.org/en Pou bon jan envestigasyon fèt e jije tout konplis yo nap mete anba kòd kabinè prezidan an ak sekirite prezidansyèl la. Nap mete anba kòd chèf opozisyon gouvenman an ak tout akolit li yo, epi nap mande retire iminite tout prezidan lòt peyi yo ak diplomat yo ki patisipe nan konplo a pou yo vin reponn kesyon lajistis nan lakou siprèm Intènasyonal la. Lemond konnen nou se pitit 1804, yo jalou e yo vle elimine nasyon an, yo vyole souverennte nasyonal la plizye fwa, e fwa sa yo ale two lwen, donk nou revolte. Sonje Linite te pèmèt Ayiti libere anba esklavaj, malerezman divizyon lakòz yo asasine chèf leta peyi a, kidonk annou pran konsyans jodi a menm, annou ini nou yon lòt fwa ankò annou mobilize pou nou jwenn Jistis pou Ayiti devan Lakou Siprèm Intènasyonal la ki ka rezoud dosye lanmò prezidan an epi fè tout lòt peyi ki patisipe nan krim sa peye sa yo fè a, e konsa nap trase yon egzanp devan lemonnantye pou derespektan sa pa janm refèt ankò.
    JISTIS POU AYITI !

    REPLY